Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


Le blason & ses secrets - Frédéric LUZ - Claire Vigne

Partagez
avatar
Romuald de Vaisneau
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 790
Localisation : Strud, Belgique
Date d'inscription : 22/04/2006

Le blason & ses secrets - Frédéric LUZ - Claire Vigne

Message par Romuald de Vaisneau le Mar 16 Mai 2006 - 20:20

Le blason & ses secrets - retrouver ou créer ses armoiries aujourd'hui.

Ce livre se veut, selon l'auteur, le premier manuel d'héraldique vivante... Et je dirais que c'est le cas.

Ouvrage assez détaillé pour un novice où l'érudit peut trouver ou retrouver des informations, ce livre nous rapelle les règles de base de la construction et nous offre quelques interprétations symboliques (repris en partie de Monsieur Marc Vulzon de la Colombière) des plus courantes...

Un livre dont je ne me lasse pas et qui, régulièrement, sort de la bibliothèque Adolphe Max de la commune de Saint-Gilles pour retrouver des mains aimant feuilleter ce volume.

Edit : j'ai retrouvé les joies que peuvent apporter un vieux scanner... study



Dernière édition par le Mer 17 Mai 2006 - 11:26, édité 2 fois
avatar
Romuald de Vaisneau
Fondateur
Fondateur

Nombre de messages : 790
Localisation : Strud, Belgique
Date d'inscription : 22/04/2006

Re: Le blason & ses secrets - Frédéric LUZ - Claire Vigne

Message par Romuald de Vaisneau le Mar 16 Mai 2006 - 20:29

Quelques citations issues du livre :

Henry Montaigu a écrit:La science héraldique est une des créations majeures de l'occident...C'est un monde clos et complet, aussi fortement structuré que poétiquement aléatoire : une totalité parfaite contenant les principes et la multitude des contingences...Supérieure au monde qui l'a fait naître, elle lui survit malgré tout et demeure comme forma d'art et science spéculative dans une bienheureuse éternité.

Henry Montaigu a écrit:Le code héraldique est formel, et il n'est aucune de ses apparentes contradictions qui ne soit subtilement complémentaire. Il n'y a rien à ajouter, et les zones d'interprétations sont elles-mêmes limitées. Mais qui ne posséderait que ce code ne posséderait rien, car le blason est d'abord un art, et la décadence amorcée au XVIIIè siècle tient moins à la dégénérescence spéculative de ce code qu'à une perte de vision esthétique...et une abscence totale de sens artistique des auteurs.

    La date/heure actuelle est Mer 22 Nov 2017 - 13:47