Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


de Morialmé

Partagez
avatar
Christian de Bomal
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 724
Localisation : duché de Brabant
Date d'inscription : 02/04/2011

de Morialmé

Message par Christian de Bomal le Ven 6 Mai 2011 - 21:18


Invité
Invité

Re: de Morialmé

Message par Invité le Ven 6 Mai 2011 - 22:21

Je serais bien curieux de savoir comment se blasonne cet écu, en ce qui concerne le vair orienté à l'inverse du sens des chevrons scratch
avatar
Christian de Bomal
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 724
Localisation : duché de Brabant
Date d'inscription : 02/04/2011

Re: de Morialmé

Message par Christian de Bomal le Sam 7 Mai 2011 - 1:45

Messire ces armes remontent au XIII siècle ,le pourquoi je ne sais,mais elles sont ainsi répertoriées
avatar
Christian de Bomal
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 724
Localisation : duché de Brabant
Date d'inscription : 02/04/2011

Re: de Morialmé

Message par Christian de Bomal le Sam 7 Mai 2011 - 1:48

c est de ma famille ...le dernier était Soual de Morialmé décédé vers 1930 et donnateur à mon grand dam au musée de l armée de Bruxelles d une magnifique collection de sabres et d épées...mais j étais pas né et ai donc refait cette collection entre autres lol!

Jehan d'Odomont
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 339
Date d'inscription : 16/06/2008

Re: de Morialmé

Message par Jehan d'Odomont le Sam 7 Mai 2011 - 8:59

Morialmé était un fief possédé au XVè par Englebert Ier d'Enghien, Englebert II, et Loys d'Engien (chevalier, seigneur de Seneffe, Ramerupt, Tubize, Sainte, La Folie, Morialmé, Lembeek, Briffeuil, Ham/heure, Scaillemont.
avatar
Christian de Bomal
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 724
Localisation : duché de Brabant
Date d'inscription : 02/04/2011

De Morialmé

Message par Christian de Bomal le Sam 7 Mai 2011 - 18:05

La première apparition du plus vieil ancêtre des seigneurs de Morialmé remonte en 977 c'est dire que la famille est une des plus anciennes de nos régions. La seigneurie de Morialmé constitue la branche cadette de la seigneurerie de Florennes. En effet, Elbert de Florennes épouse Alpaïde de Hoegarde veuve de Godefroid de Juliers. Cet Elbert était veuf d'une certaine Hersende dont on ne connait pas le nom. De ses deux fils connus, l'un, Godefroid mourut jeune et l'autre ; Arnould reprit la seigneurie de Morialmé. De son épouse Ermentrude de Verdun il eut 7 enfants. L'aîné prénommé Godefroid (acte de 1050) épousera une certaine Gisèle. D'eux, naîtra Arnould deuxième du nom. Il est avoué d'Hanzinne, seigneur de Sanzeilles, de Soumoy, une partie du village de Dampremy. En 1113, il revend presque tout et se retire à l'abbaye de St Nicaise à Reims où il devient abbé. Sa sœur, Alpaïde de Morialmé garde la seigneurie de Morialmé et la demi de Florennes et Auvelais. Elle épouse Godescal de Trognée qui va reprendre le nom de Morialmé.

Son fils ainé, Godescal II de Morialmé épousera Edwige de Felnesse qui donnera naissance à Arnould III qui épousera Ida fille de Léon van der Aa, châtelain de Bruxelles. L'aîné de leurs enfants, Godescal III seigneur de Morialmé, de Sautour, avoué de Fosse, chevalier en 1174 est témoin lors de l'héritage du comté de Namur au bénéfice du comte de Hainaut, Baudoin V. Il participe à la 3ème croisade aux côtés de l'empereur de l'empire Romain Germanique, Frédéric Ier Barberousse. Il entre dans l'Ordre Hospitalier de Jérusalem (plus tard chevaliers de Malte). Ghislebert dit de lui qu'il était brâve, noble et riche. Alpaïs, une de ses sœurs sera abbesse de Nivelles ainsi que sa fille, Béatrix. Il sera marié à Hawide de Ham.

Arnould IV sera le dernier de la famille à porter le titre de seigneur de Morialmé. Il sera avoué d'Hanzinne, seigneur de Ham-sur-Heure, de Loverval et avoué de Fosse. Il participa à la bataille de Steppes du côté Liègeois en 1213 et épousa Jeanne ou Isabeau de Bailleul. De ce couple ne naîtra qu'une fille du nom de Elisabeth. Elle épousera Nicolas Ier de Condé et la seigneurie passera dans la famille de Condé, qui s'appellera Condé-Morialmé, et ensuite passe au Looz

avatar
Vermant
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1283
Localisation : Ancien Duché de Brabant
Date d'inscription : 12/03/2010

Re: de Morialmé

Message par Vermant le Lun 9 Mai 2011 - 13:11

Bonjour à tous,
En réponse à Messire Daphi,

Description extraite de l'Armorial de Gelre ( Fo 83r )
Consultable (ENTRE AUTRES Exclamation ) sous: http://www.heraldique-europeenne.org/Armoriaux/Gelre/F83r.htm

1016. Jean II de Condet, S. de Morialme
Die He. v. Muer
Description : "Vairé en chevron, à deux chevrons de gueules".
Cimier : "Une tête de sanglier, sur une capeline d'hermine".

Bien à vous.

Invité
Invité

Re: de Morialmé

Message par Invité le Lun 9 Mai 2011 - 14:07

Une description de blasonnement que je ne connaissais pas encore. Merci à vous Messire Vermant! Very Happy Mais ce que je trouve étrange, c'est que j'ai lu dans un glossaire héraldique que le terme "vairé" ne s'employait que lorsque le vair est composé d'autres émaux que d'argent et d'azur...

Exemple:

VAIRÉ, ÉE, adject., se dit de l'écu ou d'une pièce honorable ou autre chargé de vair, d'autres émaux que les deux ensemble d'argent et d'azur ; mais il peut y en avoir l'un des deux ; ainsi, on dit Vairé d'argent et de gueules, ou d'argent et de sinople, d'or et d'azur, etc.

Alors, d'après moi, ce terme est inapproprié pour les armes dont nous parlons...


Contenu sponsorisé

Re: de Morialmé

Message par Contenu sponsorisé

    Sujets similaires

    -

    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 8:54