Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Armorial de Bicolline

Partagez
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Dim 29 Jan 2017 - 3:07

Bonjour !

Je suis nouveau sur le forum, je m'intéresse depuis peu à l'héraldique et je cherche à améliorer mes talents de blasonnement.

Mise en contexte : je participe depuis plus de 20 ans à Bicolline, un grandeur nature médiéval au Québec. C'est un des plus grands grandeur nature en Amérique, il y a chaque année au plus grand événement entre 2000 et 3000 personnes. On se déplace pour y participer de partout en Amérique et aussi un peu d’Europe. Une des particularités du site est d'avoir plus d'une centaine de bâtiments permanents. Si plus d'information vous intéresse au sujet de Bicollin e: Bicolline

Dans ce monde imaginaire, les gens se regroupent en guildes, généralement de 20 à 30 personnes. Certains de ces groupes existent depuis 20 ans. La plupart des guildes ont élaboré un blason, et je me suis donné comme projet de reproduire ces blasons et de les blasonner. J'ai donc dessiné/adapté une soixantaine de blasons, puis ai procédé à les décrire au meilleur de mes capacités selon un livre et les références que j'ai pu trouver sur internet. Malheureusement, mes capacités sont limitées et certaines sources se contredisent. De plus, les guildes qui ont élaboré ces blasons n'avaient aucune connaissance des règles héraldiques et aucun respect de celles-ci.

J'apprécierais, si parmi les membres du forum, il y avait des intéressés pour aller voir mon blasonnement et me faire des commentaires visant à l'améliorer. Les blasons sont déjà tous dessinés et blasonnés au meilleur de mes capacités. J'ai pris beaucoup de temps pour lire sur l'héraldique et fait beaucoup de recherches, mais je crois avoir atteint les limites de ce que je peux faire seul. Si j'ai commis des impairs ou des erreurs importantes, je m'empêcherai de les corriger quand on me les signalera. Par respect pour les guildes qui les ont élaboré, il est impossible de modifier les blasons pour les faire correspondre aux règles héraldiques.

Je ne sais pas si cette demande correspond aux intérêts des membres du forum, mais je vous remercie d'avance.

Voici le lien pour mon "Grand Armorial" de Bicolline :
Grand Armorial de Bicolline

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Dim 29 Jan 2017 - 4:48

@Nicoppo a écrit:.......

Dans ce monde imaginaire, les gens se regroupent en guildes, généralement de 20 à 30 personnes. Certains de ces groupes existent depuis 20 ans. La plupart des guildes ont élaboré un blason, et je me suis donné comme projet de reproduire ces blasons et de les blasonner. J'ai donc dessiné/adapté une soixantaine de blasons, puis ai procédé à les décrire au meilleur de mes capacités selon un livre et les références que j'ai pu trouver sur internet. Malheureusement, mes capacités sont limitées et certaines sources se contredisent. De plus, les guildes qui ont élaboré ces blasons n'avaient aucune connaissance des règles héraldiques et aucun respect de celles-ci.

J'apprécierais, si parmi les membres du forum, il y avait des intéressés pour aller voir mon blasonnement et me faire des commentaires visant à l'améliorer. [...]. Par respect pour les guildes qui les ont élaboré, il est impossible de modifier les blasons pour les faire correspondre aux règles héraldiques.
.....
Intéressant ! Il y a pas mal de petites bricoles à revoir, je pense que je vais y consacrer un petit moment...
Néanmoins, une chose me choque un peu: ce respect pour les guildes qui ont élaboré des blasons qui n'ont pas eu, eux, de respect pour l'héraldique... Ça peut être noté à la suite du blasonnement que c'est fautif, non ? (Par exemple pour Hullsbourg, au gueules brochant sur sable et sinople...)
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Dim 29 Jan 2017 - 5:22

Bonjour Brinjo

Merci de votre intérêt!

Je me suis relu suite à votre commentaire et crois que je me suis mal exprimé: les guildes de Bicolline ne manquent pas de respect envers les règles de l'héraldique. Ce que je voulais dire, c'est que les participants ont inventé des blasons qui les représentaient en n'ayant aucune connaissance de l'héraldique, et n'ont donc pas pu respecter ces règles, non par mépris, mais bien par ignorance.

La contrainte que je me suis moi-même donnée, c'est que tout en voulant donner plus de légitimité à leurs blasons, je dois quand même respecter leurs choix, même si ces choix vont parfois à l'encontre des principes héraldiques (comme émail sur émail). Il y a aussi une grande popularité d'écartelés avec un meuble brochant, qui semblent peu communs dans la réalité.

En espérant que c'est plus clair...

Et en effet, mon intention est d'inscrire un blasonnement qui respecte les règles, et donc, d'inscrire si certains aspects sont problématiques: je crois qu'on peut inscrire "à enquerre", mais je ne saurais pas comment le formuler.

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Dim 29 Jan 2017 - 5:34

@Nicoppo a écrit:Bonjour Brinjo

Merci de votre intérêt!

Je me suis relu suite à votre commentaire et crois que je me suis mal exprimé: les guildes de Bicolline ne manquent pas de respect envers les règles de l'héraldique. Ce que je voulais dire, c'est que les participants ont inventé des blasons qui les représentaient en ayant aucune connaissance de l'héraldique, et n'ont donc pas pu respecter ces règles, non par mépris, mais bien par ignorance.

La contrainte que je me suis moi-même donnée, c'est que tout en voulant donner plus de légitimité à leurs blasons, je dois quand même respecter leurs choix, même si ces choix vont parfois à l'encontre des principes héraldiques (comme émail sur émail). Il y a aussi une grande popularité d'écartelés avec un meuble brochant, qui semblent peu communs dans la réalité.

En espérant que c'est plus clair...
Il n'empêche que rien n'interdit (au contraire) de signaler un blason fautif !
Les écartelés avec un meuble brochant, même peu commun ne me pose aucun état d'âme, pourvu qu'ils respectent la règle des couleurs (ce qui est le cas le plus fréquent des fautes. le deuxième cas, que j'ai souvent constaté dans l'héraldique canadienne la présence dans un même blason de deux bleus ou deux vert...mais ce qui ne semble pas concerner votre armorial)
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5768
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Armorial de Bicolline

Message par Levyryl le Dim 29 Jan 2017 - 11:01

Je vous signale que l'écu de La Kabbale est l'emblème national officiel de la République d'Albanie et reproduit son drapeau.
Evil or Very Mad
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Dim 29 Jan 2017 - 16:25

@Brinjo a écrit:
Il n'empêche que rien n'interdit (au contraire) de signaler un blason fautif !

Je suis parfaitement d'accord, j'ai l'intention de signaler les fautes héraldiques - le but de ma consultation auprès de vous est de faire un blasonnement qui est le plus juste possible.
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Dim 29 Jan 2017 - 16:30

@Levyryl a écrit:Je vous signale que l'écu de La Kabbale est l'emblème national officiel de la République d'Albanie et reproduit son drapeau.
Evil or Very Mad

Je ne savais pas. Je crois qu'ils utilisent parfois un parti de gueules et de sable, je pourrais utiliser plutôt ce blason pour mon armorial.
avatar
La Criante
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 6791
Localisation : La Comté de Bourgogne
Date d'inscription : 24/06/2008

Re: Armorial de Bicolline

Message par La Criante le Dim 29 Jan 2017 - 18:08

@Brinjo a écrit:Intéressant ! Il y a pas mal de petites bricoles à revoir, je pense que je vais y consacrer un petit moment...
Oui, il y a du travail !

Un exemple :



Le blasonnement est celui-ci : "d'azur à la cotice accompagnée en chef d'une fleur de lys et en pointe de trois fleurs de lys rangées en bande, le tout d'argent".

(attention : une fleur de lys n'est pas un lys).
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Dim 29 Jan 2017 - 18:37

@La Criante a écrit:

Le blasonnement est celui-ci : "d'azur à la cotice accompagnée en chef d'une fleur de lys et en pointe de trois fleurs de lys rangées en bande, le tout d'argent".

(attention : une fleur de lys n'est pas un lys).

C'est exactement les précisions dont j'ai besoin, merci! Je vais changer ce blasonnement ainsi que toutes les références à des fleurs de lys.
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Hieronymus le Lun 30 Jan 2017 - 2:04

@Levyryl a écrit:Je vous signale que l'écu de La Kabbale est l'emblème national officiel de la République d'Albanie et reproduit son drapeau.
Evil or Very Mad

Dans ce cas jetez aussi un œil à "Le Lys Impérial", il y va fort aussi Cool
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Lun 30 Jan 2017 - 3:02

@Hieronymus a écrit:
Dans ce cas jetez aussi un œil à "Le Lys Impérial", il y va fort aussi Cool

Hum, existant dans un monde imaginaire, nous n'avons jamais eu le souci de ne pas reproduire des blasons existants. À la limite, comme pour le Lys Impérial, il s'agit probablement d'un hommage. Je vais devoir réfléchir à ce que je ferai de ces cas, je crois qu'il y aura d'autres fautifs... Pour l'instant, j'ai modifié la Kabbale (Albanie) sans scrupule car je les ai déjà vu utiliser une version "parti" de leur blason.

Voici quelques écus qui me sont particulièrement difficiles à blasonner:

Les Bocks de fer:

Écartelé de gueules et de sable au bouclier rond d'orangé bordé de sable, chargé d'un bock du même bordé d'argent et sommé d'une nuée du même, surchargé de la rune ansuz de sinople, brochant sur le tout.

Les Terribles serpents:

Écartelé d'or et d'azur, au serpent de mer contourné, sommé d'un navire voguant vers senestre, brochant sur le tout, accompagné d'un croissant et d'un badelaire posés en bande, le tout de sable.

Irendille (ce sont des elfes, le blason est très créatif):

De sinople aux nervures de feuille mouvantes de la filière? Il y a quelque façon de blasonner une telle effigie?

L'arrogance:

Écartelé d'or et de gueules, au crâne d'argent allumé de sable, surmonté d'une auréole de fer d'or, soutenu d'une banderole d'or chargée de l'inscription ARROGANTS en lettres de sable, brochant sur le tout.

À noter qu'une "auréole de fer" est un symbole connu significatif dans ce monde (inspiré de Warhammer).

Merci de vos commentaires!
avatar
Levyryl
Maréchal d'armes
Maréchal d'armes

Nombre de messages : 5768
Localisation : 80300 ALBERT
Date d'inscription : 23/01/2010

Re: Armorial de Bicolline

Message par Levyryl le Lun 30 Jan 2017 - 4:33

Pour les bocks de fer, je pense qu'il s'agit d'un pichet sommé d'une mousse d'argent et non d'une nuée.... Very Happy
Pour le lys impérial, vous avez carrément pris les armes de la dynastie des Bourbons et de l'ex-royaume de France !

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Lun 30 Jan 2017 - 11:52

Un premier regard général. Suivra une reprise en détail.
Legende
E = Enquerre à signaler
OK = blasonnement sans reproche
AM = blasonnement à paufiner
AR = Blasonnement à revoir
M? = Comporte des meubles non connus / à mieux spécifier.
Je n'ai pas tenu compte de l'utilisation de l'article défini ou indéfini
Pour alléger, j'ai supprimé toutes les entrées affectées d'un simple OK


La Horde de Gorghor Baey = AR
Les Compagnons de Lambertrand = AM
Hullsbourg = OK; E
Salmarak = AM
La Famille Cordélian = AM; E
Les Lames Gueules = AM
Le Fer de Lance = AM
Le Fhaîn = AR
La Légion Infernale = AR
Le Lotus No Chi = AM
Montfort = Am
Les Rangers = AR
Le Saint-Ordre du Poing de Fer = AM; M?
Tératos = OK; M?
Les Mages de Diedne = AM
Le Clan du Sanglier = AR
Les Guerriers de la Montagne = AR
Le Taureau Fertile = AM
La Chimère = AM
Les Conkistadores = AM, M?
Les Gardiens du Midgard = AR, E
Némésis = AR
Les Bocks de Fer = AM
La Confrérie de Marmara = AM
La Compagnie des Arrachés =OK; E
La Guilde du Griffon = AM; E
La Famille Von Shlaffenmark: = OK; E
Les Mayols = AR
Les Vignerons = AM
L'Arrogance = OK, M?
Le Culte de Daolok = OK, M?
Ertuen = AR; E
Les Hellequins = OK, E (?)
Ordre du Saint-Sépulcre =Am
Les Traqueurs = AM
Les Armateurs de Ranvier = AM
Les Cavaliers du Bouc = AM
Les Frères d'armes = AM
Les MacRae = OK, E
Gespeg =OK; E
Arganne = OK; E
Nasgaroth = OK; E
Andore = AR
Irendille = AR
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Lun 30 Jan 2017 - 16:41

@Levyryl a écrit:Pour les bocks de fer, je pense qu'il s'agit d'un pichet sommé d'une mousse d'argent et non d'une nuée.... Very Happy
Pour le lys impérial, vous avez carrément pris les armes de la dynastie des Bourbons et de l'ex-royaume de France !

Bonjour Levyryl, merci de vos commentaires

Pour le terme "bock", je me rends compte que les appellations varient selon les régions (wikipedia). Au Québec, "bock" désigne un verre à anse, peu importe sa taille (je crois qu'on utilise "chope" en Europe), généralement utilisé pour boire de la bière (mais pas exclusivement). Pichet désigne plutôt un récipient destiné à verser un liquide vers un autre contenant. Est-ce qu'il y a un terme convenu du point de vue héraldique pour désigner une chope? D'autre part, comme la guilde se nomme les "bocks", s'il n'y pas de terme convenu pour ce type de meuble, ne vaut-il mieux pas respecter leur appellation et utiliser "bocks"?

Pour le Lys, simplement spécifier que ce n'est pas moi qui ai choisi les blasons des guildes, ce sont chacune des guildes qui l'ont fait au cours des années. La plupart des guildes portent cottes d'armes en bataille avec leurs armoiries, ont peint leurs boucliers avec celles-ci, portent des vêtements dont les couleurs correspondent à celles-ci, ont fabriqué fanions et drapeaux à leur effigie. Ces blasons sont donc bien vivants, même s'ils sont parfois incorrects d'un point de vue héraldique.
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Lun 30 Jan 2017 - 17:16

@Brinjo a écrit:Un premier regard général. Suivra une reprise en détail.
Legende
E = Enquerre à signaler
OK = blasonnement sans reproche
AM = blasonnement à paufiner
AR = Blasonnement à revoir
M? = Comporte des meubles non connus / à mieux spécifier.
Je n'ai pas tenu compte de l'utilisation de l'article défini ou indéfini
Pour alléger, j'ai supprimé toutes les entrées affectées d'un simple OK

Oulala! Un énorme merci de cette analyse complète!

Quelques éléments correspondant à plusieurs cas:

Pour "Enquerre à signaler", je vais le faire, mais je ne sais simplement pas comment l'indiquer. Est-ce que je dois l'indiquer à l'élément problématique? Écartelé de sable et de sinople, à la tour de gueules à enquerre ajourée et ouverte de sable, brochant sur le tout. ou ajouter une formule à la fin (j'ai vu un exemple sur Internet, mais difficile de trouver des blasonnements à enquerre) : Écartelé de sable et de sinople, à la tour de gueules ajourée et ouverte de sable, brochant sur le tout, armes à enquerre.

Pour ce qui est des meubles particuliers au monde de Bicolline.
- Il y a tout d'abord deux signes religieux importants de ce monde, la croix de Tératos (les "méchants") et la croix de la Vrai Foi (les "monothéistes", inspirés du christianisme). Ces symboles sont reconnus par tous les participants et sont utilisés par de nombreuses guildes (ex: des membres de Hullsbourg peuvent suivre la religion de la vraie foi et porter un pendentif avec sa croix). Il serait possible de tenter de décrire plus spécifiquement ces meubles (la croix de la vrai foi a des éléments de la croix celtique), mais cela dénaturerait en partie un symbole qui est connu et significatif du point de vue de ce monde imaginaire. Pour les mêmes raisons (mais à l'inverse), dans le cas de l'ordre du st-sépulcre, j'ai cru bon ne pas indiquer qu'il s'agissait d'une croix de Jérusalem (qui fait référence à un monde différent) et plutôt décrire dans le détail la croix (croix potencée d'or, cantonnée de quatre croisettes du même). Ce sont des choix "éditoriaux" que je pourrais revoir selon votre opinion à ce sujet.

- Comme autre symbole particulier à ce monde, il y a l'"auréole de fer", un demi-anneau de métal accompagné de pics. Les Traqueurs et les Arrogants l'utilisent dans leur blason. Cette auréole désigne la force et est inspirée du monde de Warhammer (un jeu de figurines). Il serait possible de la décrire plus en détail (demi-anneau à piques?). J'ai aussi trouvé que la roue ste-catherine pourrait y correspondre en partie, mais là aussi cela dénature un peu le sens de l'objet.

- Il y a aussi des "croix chaotiques" (croix à 8 branches avec des pointes de flèches) (légion infernale, hellequins). Il s'agit d'un symbole très utilisé dans les récits fantastiques, et qui perdrait un peu de son sens si on le décrivait plus schématiquement. J'imagine que ce sont des réflexions qui existent en héraldique, est-ce que le sens prime sur la capacité de description...

- Finalement, il y a le symbole de Daolok, dont le sens de la représentation m'échappent. C'est un signe qu'ils se sont donnés, il ne ressemble à rien de connu et je me suis résigné à utiliser cette appellation faute d'avoir trouvé mieux.

- Pour le reste, je crois que tous les meubles sont utilisés dans le sens traditionnel de l'héraldique et s'en accommodent bien.

Enfin, pour ce qui est de la formulation correcte, comme cela était ma première expérience et que votre art est complexe, je m'en remets complètement à vos suggestions. Je suis convaincu d'avoir fait de nombreuses erreurs, malgré mes bonnes intentions. Je sais qu'il y a une distinction au niveau des articles, mais je ne suis pas arrivé à une compréhension claire à ce sujet. J'ai aussi fait de mon mieux pour le positionnement des meubles secondaires (accompagné, accosté, adextré, en chef, en coeur...).

Encore une fois, un énorme merci!

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Lun 30 Jan 2017 - 17:54

Pour ce qui est de l'enquerre, il me semble qu'il suffit de mettre entre parenthèse à la suite (à enquerre). Certes c'est un terme technique, mais il suit un texte lui aussi très technique, et s'il déroute le lecteur de passage, il risque de ne pas le dérouter plus que le texte qui précède !

Pour l'article : les pièces se blasonne avec l'article défini (à la fasce, au chef, à la bande....), les meubles avec l'article indéfini (à une épée, au tourteau...)
Exception : au lion, à l'aigle.

Une petite faute trouvée plusieurs fois : "au rencontre d'un crâne de XX". Rencontre n'est pas synonyme de "de face" ou de "de front". Donc blasonner "à un crane de XX posé ou placé de front ou de face" (éviter "taré")
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Lun 30 Jan 2017 - 18:40

@Brinjo a écrit:Pour ce qui est de l'enquerre, il me semble qu'il suffit de mettre entre parenthèse à la suite (à enquerre). Certes c'est un terme technique, mais il suit un texte lui aussi très technique, et s'il déroute le lecteur de passage, il risque de ne pas le dérouter plus que le texte qui précède !

Pour l'article : les pièces  se blasonnent avec l'article défini (à la fasce, au chef, à la bande....), les meubles avec l'article indéfini (à une épée, au tourteau...)
Exception : au lion, à l'aigle.

Une petite faute trouvée plusieurs fois : "au rencontre d'un crâne de XX". Rencontre n'est pas synonyme de "de face" ou de "de front". Donc blasonner "à un crane de XX posé ou placé de front ou de face" (éviter "taré")

Merci Brinjo, avec ces informations je vais pouvoir ajouter les indications pour "à enquerre" où c'est pertinent (je vais valider avec votre liste), corriger les articles ainsi que les "rencontre" que j'avais mal interprétés. Est-ce qu'il y a une différence entre "de front" et "de face"?

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Lun 30 Jan 2017 - 18:50

@Nicoppo a écrit:
@Brinjo a écrit:
(Pan sur le bec !)
Pour l'article : les pièces  se blasonnent avec l'article défini (à la fasce, au chef, à la bande....), les meubles avec l'article indéfini (à une épée, au à un tourteau...)
Exception : au lion, à l'aigle.
Est-ce qu'il y a une différence entre "de front" et "de face"?
Non... La difficulté, c'est quand un crâne (ou une tête) est vue de dessus...mais ce n'est pas le cas ici.
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Lun 30 Jan 2017 - 22:51

Merci encore de tout ce suivi!

Deux petites questions complémentaires pour les "non-rencontre".

1) Est-ce que je mets la couleur avant, ou après "placé de front"? Ex: Taureau fertile Parti de sable et d'or, à un crâne de taureau de l'un en l'autre, placé de front.



2) Est-ce que si c'est une tête d'animal quadrupède et non un crâne, "rencontre" est convenable? Le vieux garou utilise une tête de loup... (3 des 4 "rencontres" que j'avais indiqués étaient effectivement des crânes et ont été modifiés).



Et trois questions concernant les articles indéfinis.

3) Dois-je toujours mettre "à un" lorsque qu'il n'y a qu'un élément et qu'on pourrait utiliser "au" (nom masculin). Par exemple: au chêne, au hibou, au griffon doivent être modifiés pour "à un chêne", "à un hibou", "à un griffon"? Ça me semble peu naturel mais je me conformerai à l'usage.

4) Lorsqu'il y a plusieurs éléments d'un type, on doit écrire "à trois étoiles" ou "aux trois étoiles"? (tarpignan)

5) Les croix sont-elles considérées comme des pièces ou des meubles? Qu'en est-il pour les croix "imaginaires" (ex: croix chaotique, croix de tératos)?

J'ai fait les modifications, en espérant avoir corrigé plus d'erreurs que j'en ai créé :-)

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Mar 31 Jan 2017 - 0:05

@Nicoppo a écrit:
Deux petites questions complémentaires pour les "non-rencontre".
1) Est-ce que je mets la couleur avant, ou après "placé de front"? Ex: Taureau fertile Parti de sable et d'or, à un crâne de taureau de l'un en l'autre, placé de front.
Le placé de front peut être évident comme ici quand il broche en l'un en l'autre, on peut donc le supprimer. Pour le reste, c'est plutôt la couleur qui est le dernier attribut cité, mais parfois l'harmonie de la phrase induit d'autres agencements. C'est plus affaire de style que de rigueur héraldique...
@Nicoppo a écrit:
2) Est-ce que si c'est une tête d'animal quadrupède et non un crâne, "rencontre" est convenable? Le vieux garou utilise une tête de loup... (3 des 4 "rencontres" que j'avais indiqués étaient effectivement des crânes et ont été modifiés).
Tout à fait !
@Nicoppo a écrit:
Et trois questions concernant les articles indéfinis.
3) Dois-je toujours mettre "à un" lorsque qu'il n'y a qu'un élément et qu'on pourrait utiliser "au" (nom masculin). Par exemple: au chêne, au hibou, au griffon doivent être modifiés pour "à un chêne", "à un hibou", "à un griffon"? Ça me semble peu naturel mais je me conformerai à l'usage.
4) Lorsqu'il y a plusieurs éléments d'un type, on doit écrire "à trois étoiles" ou "aux trois étoiles"? (tarpignan)
5) Les croix sont-elles considérées comme des pièces ou des meubles? Qu'en est-il pour les croix "imaginaires" (ex: croix chaotique, croix de tératos)?
La règle concernant les articles est une des moins suivies, sans que ça pose problème, alors que cela ne crée pas d'angoisse !
En tous cas en français de France (le Canadien a ses particularités) "au" est la contraction de "à le" et non de "à un" : J'ai accroché ma clé à un clou du tableau / j'ai accroché ma clé au clou du tableau
C'est très naturel, parce que (au départ en tout cas) il n'y a pour un blason, qu'une fasce qu'un chef, qu'une bande donc on blasonne "à la fasce d'or" : il n'y a qu'une fasce possible, parfaitement connue et définie - seule latitude : la couleur.
Par contre on va garnir le blason de "un" hibou (= un certain hibou), qui n'est qu'un invité qu'il faut spécifier tant par sa forme que sa place, etc...
Pour le pluriel je suis la même règle : d'or aux trois bandes de sable; d'or à trois étoiles de sable.
Mais ne vous cassez pas la tête, il y a des farouches défenseurs du "au" pour "à un" pour des raisons d'euphonie... Mon exemple avec la clé au clou, montre quand même que ça change un peu le sens (mais pas tellement dans le blason...Alors ?)
La croix est une pièce quand elle occupe sa place de croix (fasce+pal) dans l'écu, même si sa forme est tarabiscotée. Quand elle se ballade un peu partout comme tout autre meuble comme étoile hibou ou fleur de lis, elle devient meuble évidemment, mais en changeant son nom pour celui de "croisette".

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Mar 31 Jan 2017 - 19:16

@Nicoppo a écrit:
Voici quelques écus qui me sont particulièrement difficiles à blasonner:
Les Bocks de fer:
Écartelé de gueules et de sable au bouclier rond d'orangé bordé de sable, chargé d'un bock du même bordé d'argent et sommé d'une nuée du même, surchargé de la rune ansuz de sinople, brochant sur le tout.
1 au bouclier rond. Pourquoi un bouclier ? rien ne le caractérise en tant que tel. En vision neutre, je n'y vois qu'un tourteau ...
2 sommé d'une nué D'accord avec Levyryl pour y voir plutôt la mousse.
3 bock de sable bordé d'argent : il n'est pas bordé (les traits seraient plus épais et ne concernerait que le contour) C'est limite acceptable sous la forme "dessiné aux traits d'argent".
Donc petite amélioration:
Écartelé de gueules et de sable à un tourteau d'orangé brochant, bordé de sable et chargé d'un bock du même dessiné aux traits d'argent, sommé d'une mousse du même et surchargé d'une rune ansuz de sinople.
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Hieronymus le Mar 31 Jan 2017 - 19:59

@Nicoppo a écrit:
@Levyryl a écrit:Pour les bocks de fer, je pense qu'il s'agit d'un pichet sommé d'une mousse d'argent et non d'une nuée.... Very Happy

Bonjour Levyryl, merci de vos commentaires

Pour le terme "bock", je me rends compte que les appellations varient selon les régions (wikipedia). Au Québec, "bock" désigne un verre à anse, peu importe sa taille (je crois qu'on utilise "chope" en Europe), généralement utilisé pour boire de la bière (mais pas exclusivement). Pichet désigne plutôt un récipient destiné à verser un liquide vers un autre contenant. Est-ce qu'il y a un terme convenu du point de vue héraldique pour désigner une chope? D'autre part, comme la guilde se nomme les "bocks", s'il n'y pas de terme convenu pour ce type de meuble, ne vaut-il mieux pas respecter leur appellation et utiliser "bocks"?

J'aime bien cette digression bièristique Smile

En Français d'Ile-de-France, le pichet a le même sens qu'au Canada (un grand récipient pour verser dans un autre plus petit).
Pour un gros verre de bière à "hanse", on dira plutôt une chope qu'un "bock". Ou alors le classique "pinte", "demi", etc.
Le terme "bock" est nettement moins courant dans les bars, voire absent, sauf pour les "sous-bock", les petites rondelles en carton épais pour ne pas tacher la table.
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Mar 31 Jan 2017 - 20:02

@Brinjo a écrit:
Donc petite amélioration:
Écartelé de gueules et de sable à un tourteau d'orangé brochant, bordé de sable et chargé d'un bock du même dessiné aux traits d'argent, sommé d'une mousse du même et surchargé d'une rune ansuz de sinople.

Bonjour Brinjo

J'utiliserai la formulation que vous proposez pour les bocks de fer. Je pensais que le "tourteau" était réservé à de petits motifs complémentaires. Cela m'aide aussi à mieux comprendre où je dois intégrer le "brochant".

Je vous remercie aussi des réponses à mes multiples questions (1 à 5) du message précédent, je les considérerai toutes dans mes blasonnements.

J'ajoute à cela encore un remerciement pour le souci que vous portez à mes questions :-)
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Mar 31 Jan 2017 - 20:33

@Hieronymus a écrit:

J'aime bien cette digression bièristique Smile

En Français d'Ile-de-France, le pichet a le même sens qu'au Canada (un grand récipient pour verser dans un autre plus petit).
Pour un gros verre de bière à "hanse", on dira plutôt une chope qu'un "bock". Ou alors le classique "pinte", "demi", etc.
Le terme "bock" est nettement moins courant dans les bars, voire absent, sauf pour les "sous-bock", les petites rondelles en carton épais pour ne pas tacher la table.

En fait, au Québec, lorsqu'on commande une bière (si ce n'est pas en bouteille), on commandera une "pinte" de bière, ce qui généralement correspond à la quantité (40 onces), mais pas toujours. La pinte réfère à la bière plutôt qu'à son contenant qui n'aura pas toujours une anse. Bock est le terme utilisé pour désigner l'objet dans lequel la bière est versée s'il a une anse (sinon c'est un verre). Le terme choppe est connu, mais n'est pas utilisé dans la vie courante. Il est occasionnellement utilisé dans un contexte de recréation médiévale. Vous pouvez constater que comme une guilde se nomme les "Bocks de fer" et une autre les "Vignerons", il y a une certaine appréciation des bons plaisirs dans le monde de Bicolline :-)

Petite anecdote pour les amateurs de bière: si vous trouvez de la bière de la marque du Trou-du-diable (je sais qu'elle est distribuée en importation, ils ont gagné plusieurs prix internationaux), les propriétaires du Trou-du-diable sont tous des participants de Bicolline et font partie de la guilde de la Kabbale. Une de leurs bières, la "MacTavish", est brassée à l'honneur de l'un de ses membres, et il figure sur la bouteille en combat. J'ai l'insigne honneur de l'avoir déjà combattu :-)
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Mar 31 Jan 2017 - 20:56

@Nicoppo a écrit:
En fait, au Québec, lorsqu'on commande une bière (si ce n'est pas en bouteille), on commandera une "pinte" de bière, ce qui généralement correspond à la quantité (40 20 onces), mais pas toujours.

Petite correction nous ne sommes pas si ivrognes que cela, la pinte de bière compte 20 onces  (environ un demi-litre), pas 40!
avatar
Nicoppo
Curieux

Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 29/01/2017

Re: Armorial de Bicolline

Message par Nicoppo le Mer 1 Fév 2017 - 3:59

Voilà, j'ai tout réécrit au meilleur de ma connaissance actuelle et à la lueur des commentaires exprimés dans ce sujet.

De nouvelles questions:

1) Pour un blason comme Montfort, est-ce que je dois préciser que le soleil est en chef et les épées en pointe, ou est-ce que cela va de soi? Est-ce que la fasce est "accompagnée" des autres éléments?


2) Aussi, est-ce qu'on doit blasonner les points blancs sur la couronne de l'Andore (des pierres précieuses?). Si oui, comment les nommer?


3) Pour les Bocks de fer, en fin de compte, est-ce qu'on pourrait simplement laisser tomber le "dessiné au trait" sans commettre de faute? Je le trouve plus ou moins élégant, et je me demande s'il est obligatoire de blasonner un détail si mineur.

Je suis conscient que plusieurs blasons plus complexes conservent des aspects problématiques (notamment sur les positionnements), mais j'espère qu'on a pu régler une bonne proportion des blasons simples (à enquerre, articles définis ou non, etc.).

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Mer 1 Fév 2017 - 5:56

@Nicoppo a écrit:
1) Pour un blason comme Montfort, est-ce que je dois préciser que le soleil est en chef et les épées en pointe, ou est-ce que cela va de soi? Est-ce que la fasce est "accompagnée" des autres éléments?

Ce blason soulève un des points que je voulais aborder: l'ombre de soleil. Je vous conseille de lire les fils à ce sujet :
http://forum.tempsdesherauts.com/t1299-le-soleil-et-ombre-de-soleil?highlight=ombre+de+soleil
http://forum.tempsdesherauts.com/t747-ombre-de?highlight=ombre+de+soleil
En ce qui me concerne, toutes les ombres de soleils de votre armorial sont des soleils non figurés.
Pour votre question précise, il vaut mieux effectivement préciser les positions des "accompagnants":
D'azur à la fasce crénelée d'argent accompagné en chef d'un soleil non figuré de huit rais d'or chargé d'un croissant de sable et en pointe de deux épées versées (ou abaissées) d'or, passées en sautoir.
@Nicoppo a écrit:
2) Aussi, est-ce qu'on doit blasonner les points blancs sur la couronne de l'Andore (des pierres précieuses?). Si oui, comment les nommer?
Idem pour le soleil : à un soleil non figuré d'argent de vingt rais.
Pour la couronne, on peut rester très vague, si elle n'est pas caractéristique d'un grade de noblesse. Si sa forme avait une importance réelle, il faudrait alors aussi décrire les fleurons etc. À mon avis, inutile ici.
@Nicoppo a écrit:
3) Pour les Bocks de fer, en fin de compte, est-ce qu'on pourrait simplement laisser tomber le "dessiné au trait" sans commettre de faute? Je le trouve plus ou moins élégant, et je me demande s'il est obligatoire de blasonner un détail si mineur.
.
On peut...

Note. Ne me remerciez pas à chaque fois, je suis moi aussi "apprenante", et je n'ai sur vous qu'une ou deux "leçons" d'avance. Mes réponses sont supervisées à domicile, et ça me procure de bons exercices d'entrainement !...

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Mer 1 Fév 2017 - 12:27

@Nicoppo a écrit:
Voici quelques écus qui me sont particulièrement difficiles à blasonner:
Les Terribles serpents:
Écartelé d'or et d'azur, à un serpent de mer contourné, sommé d'un navire voguant vers senestre, brochant sur le tout, accompagné d'un croissant et d'un badelaire posés en bande, le tout de sable.
- fautif: il manque la localisation des "accompagnants"
- Améliorations proposées :
1 en respectant l'approche actuelle :
Écartelé d'or et d'azur, à un serpent de mer sommé d'un navire , tous deux contournés et brochant sur le tout, accompagné en chef dextre d'un croissant et en pointe senestre d'un badelaire, tous deux posés en bande, et tous de sable.
2 en proposant une autre approche :
Écartelé: au 1) d'or à un croissant de sable posé en bande; au 2 & 3) d'azur plain; au 4) d'or à un badelaire aussi de sable posé en bande; et à un serpent de mer aussi de sable ,sommé d'un navire du même, tous deux contournés et brochant sur l'écartelé.
La même chose, moins orthodoxe mais plus concis:
Écartelé d'or et d'azur : au 1) à un croissant en bande; au 4) d'or à un badelaire posé en bande; et à un serpent de mer sommé d'un navire, tous deux contournés et brochant sur l'écartelé; le tout de sable.

Brinjo
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1115
Date d'inscription : 22/03/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Brinjo le Mer 1 Fév 2017 - 15:41

@Nicoppo a écrit:
Irendille (ce sont des elfes, le blason est très créatif):
De sinople aux nervures de feuille mouvantes de la filière? Il y a quelque façon de blasonner une telle effigie?
Voilà là, une figure plutôt non héraldique, au blasonnement tiré par les cheveux...et particulièrement problématique !
Voici un essai de proposition:
de sinople à trois filets en chevrons versés, voûtés en pointe et ployés aux flancs, à un filet en pal abaissé sommé d'un filet en pairle et une filière, tous d'or et combinés entre eux.
Passons !... Rolling Eyes
avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: Armorial de Bicolline

Message par Hieronymus le Mer 1 Fév 2017 - 19:42

En renonçant à le décrire précisément, on peut tenter un simple "de sinople, nervuré d'or".
ça laisse beaucoup de place à l'interprétation, mais c'est concis.

Contenu sponsorisé

Re: Armorial de Bicolline

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 28 Juil 2017 - 6:36