Forum d'aide à l'héraldique et de partage de la passion des armoiries.


Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Partagez
avatar
alban56
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 1065
Localisation : Duché de Bretagne
Date d'inscription : 03/05/2007

Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par alban56 le Lun 20 Juil 2009 - 10:00

Rappel du premier message :

Je soumets à votre sagacité un mystère héraldique de plus. Cette demande a été formulée sur plusieurs forums, dont celui de geneanet que je modère :


Mais là j'avoue que je sèche un peu Neutral

Ce blason dont vous trouverez 4 représentations ci-dessous, appartient à la famille Dedieu de Samazan. Ce qui pose problème c'est bien évidement les 3 meubles qui chargent la fasce. J'opterai comme d'autres pour des lettres grecques mais celle de dextre pose problème. De plus, on voit bien que ces fameux meubles ont évolués à travers le temps du fait de l'interprétation des artistes qui se sont certainement basés sur des représentations antérieures sans connaître le véritable blasonnement.Si vous avez des pistes je suis preneur Very Happy

avatar
Hieronymus
Héraut d'armes
Héraut d'armes

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 13/02/2013

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par Hieronymus le Jeu 24 Mar 2016 - 17:50

richardunord a écrit:
Hieronymus a écrit:Arriveriez-vous à nous dire ce qui est gravé dans le triangle de droite ?




On se perd un peu en conjecture à ce propos... et vous m'avez déjà pas mal répondu à ce propos sur la page précédente... ça ressemble effectivement (un peu) au tétragramme de la rue St-Front à Périgueux : au milieu de cette page :
http://prisons-cherche-midi-mauzac.com/varia/perigueux-le-temple-maconnique-de-la-rue-saint-front-sous-vichy-13891

...Le delta lumineux maçonnique porte souvent, en son centre, le Tétragramme sacré sous sa forme hébraïque. Parfois l’œil lui est associé ou bien substitué. Le Tétragramme (du grec tetra, qui signifie quatre, et gramma, lettre) est formé de quatre consonnes hébraïques, lues de droite à gauche : Yod, He ou Hè, Vav ou Waw et à nouveau He ou Hè. La transcription la plus courante est YHWH ou JHVH...
Mais ??




En effet, plus qu'un peu !



Yod, He ou Hè, Vav ou Waw et à nouveau He ou Hè. La transcription la plus courante est YHWH ou JHVH...
Mais ??

Voir "La dernière croisade" rendeer , "YHWH ou JHVH", c'est Yahvé ou Jéhovah : c'est Jésus quoi...

ça confirme donc un amas ésotérique qui ramène à la religion.

A noter que les petits points et autres petites flèches en signatures sont utilisés par les FM, mais aussi par les témoins de Jéhovah.
avatar
ISSELNAUTE
Poursuivant renommé
Poursuivant renommé

Nombre de messages : 239
Localisation : Aude France
Date d'inscription : 25/07/2012

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par ISSELNAUTE le Jeu 24 Mar 2016 - 22:50

Avez-vous pensé à poser ces questions à la mairie de Samazan (47) ?
avatar
richardunord
Curieux

Nombre de messages : 45
Localisation : Waterloo - Belgique
Date d'inscription : 22/04/2010

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par richardunord le Ven 29 Juil 2016 - 11:38

ISSELNAUTE a écrit:Avez-vous pensé à poser ces questions à la mairie de Samazan (47) ?
Oui... mais j'attends toujours leur réponse !!
Par contre, j'ai aussi soumis ce blason ici :

http://www.cite-catholique.org/viewtopic.php?t=13139

aussi plein d'enseignement !

J'ai demandé à Alain Berdé, qui pense aussi que le symbole dans le triangle est le tétragramme du nom de Dieu en Hébreu,
de m'illustrer les armoiries de la cheminée ... voici



J'avoue que j'aimerais avoir celles de la photo (avec les hachures verticales (gueules) derrière "l'œuf" mais ça doit être difficile, je suppose !
avatar
richardunord
Curieux

Nombre de messages : 45
Localisation : Waterloo - Belgique
Date d'inscription : 22/04/2010

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par richardunord le Jeu 11 Aoû 2016 - 1:08

J'aimerais encore vous soumettre cette réponse reçue sur un forum Yahoo Recherche, Identification d'Armoiries...

Ce qui est intriguant c'est que la personne qui me répond en 2001, et qui ne m'a plus répondu par la suite (?) utilise comme nom la bannière (listel) des armoiries Dedieu alors que je ne connaissais pas son existence en 2001 !! (ce n'est qu'en 2010 que Vermant m'en avait appris l'existence !!)... Joli "hasard" !



montjoiestdenis@multimania.com




Message 3 de 4 ,  28 oct. 2001


Je viens enfin de parvenir à observer ce fameux "blason" !
Pour ma part, je ne m'y connais guère en ésotérisme, et
j'avoue qu'à
l'occasion des divers échanges auxquels a donné lieu ce "blason
ésotérique", j'ai découvert un monde dont j'ignorais toute
l'ampleur ; merci à ceux qui ont donné quelques adresses
très
intéressantes à ce sujet.

Cependant, et sans vouloir rejeter toutes les hypothèses qui ont
été
présentées, je pense pouvoir affirmer qu'il n'y a pas là des
symboles, mais trois lettres grecques parfaitement identifiables :
sigma, thêta et delta.
En réalité, je ne pense pas qu'il s'agisse d'un blason, mais
plutôt
d'un motif floral décoratif, comme on en mettait partout à la
Renaissance, notamment sur les portails. Certains y plaçaient en
effet leur blason ; mais la plupart des propriétaires
préféraient une
devise, une formule de bienvenue (dans le genre : "Qui vient en ami
arrive trop tard et part trop tôt"), ou plus simplement leurs
initiales, à l'exemple de François Ier, qui avait fait graver
son F
dans tous les motifs décoratifs de Chambord, Fontainebleau, etc.
C'était souvent une manière comme une autre, pour l'initiateur
du
bâtiment, de laisser sa trace à la postérité.
L'utilisation de lettres grecques confirmerait d'ailleurs assez bien
la datation Renaissance, période qui fut - comme son nom l'indique
-
celle de la renaissance de la culture classique, et plus
particulièrement de la culture grecque. Ceux qui se sont
déjà
promenés à Chantilly ou à Écouen, auront par exemple pu
remarquer un
peu partout, sur les motifs décoratifs, le mot Aplanos écrit en
lettres grecques, mot qui constituait la devise que s'était
donnée le
connétable Anne de Montmorency, "Toujours droit" en français.
Dans votre cas, il y a trois consonnes, ce qui ne peut en aucun cas
former un mot en soi-même ; il faut donc y voir des initiales.
Initiales d'une devise ? Initiales d'un nom formant un monogramme ? A
mon avis, un peu des deux : je pense que cette personne devait avoir
pour devise un jeu de mots se rapportant à son patronyme parlant,
dans le genre "Dedieu au service de Dieu, ou enfant de Dieu, etc." Le
sigma (lettre 's' en alphabet occidental) désignant alors le
Samazan,
le thêta [lettre 'th' et plus généralement abréviation de
théos,
c'est-à-dire dieu (d'où les mots athée, théologie, etc.)]
désignant
donc Dieu, enfin le delta désignant la préposition 'de', soit
de
provenance, soit d'appartenance. En grec pur, cette préposition
'de'
n'aurait pas lieu d'être là, puisqu'elle serait indiquée par
le cas
décliné ; mais il peut également s'agir de l'initiale du
prénom, qui
nous est inconnu (Denys, par exemple) ; ou peut-être "l'auteur"
voulait-il insister sur la double allitération provoquée par la
succession de trois syllabes commençant par [d] ; ou peut-être
encore
n'était-il pas aussi savant qu'il voulait le laisser croire :
l'époque était aussi à la préciosité...
Pour en savoir plus, il faudrait retrouver, et la devise de cette
personne, et son nom de baptême qui apparaît peut-être
également dans
ces trois lettres.

M. S.-D.
avatar
richardunord
Curieux

Nombre de messages : 45
Localisation : Waterloo - Belgique
Date d'inscription : 22/04/2010

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par richardunord le Sam 20 Aoû 2016 - 17:29

Une autre illustration de Jacques.blason


avatar
richardunord
Curieux

Nombre de messages : 45
Localisation : Waterloo - Belgique
Date d'inscription : 22/04/2010

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par richardunord le Dim 30 Oct 2016 - 21:03

Encore une analyse pleine d'enseignement, reçue sur le forum du CGSO :

"Seul votre ancêtre créateur de ces armoiries pourrait vous dire de quand elles datent et la signification qu'il a voulu leur donner, pourquoi choisit-il les figures le composant. À ma connaissance elles ne sont répertoriées nulle part. Au vu des témoignages iconographiques que vous m'avez fournis à diverses reprises, par le biais du CGSO ou de la Société archéologique de Bordeaux plus récemment, ces armes datent vraisemblablement de la seconde moitié du XVIIIe siècle, peut-être même seulement du règne de Louis XVI. Comme déjà formulé dans les réponses à vos demandes qu'ont dû vous transmettre ces deux sociétés, il s'agit pour moi d'armes allusives au nom du porteur (Dedieu), par l'initiale répétée sous trois différentes formes (thêta grec (cercle pointé ou avec un tiret), initiale de Théou : Dieu ; delta grec (triangle) qu'il faudrait considérer comme l'équivalent du D latin, initiale de Deus : Dieu ; enfin le carré est certainement le D d'un alphabet maçonnique). Autre niveau de lecture : le champ azur de l'écu représentent le monde, le cosmos, l'univers et la Création, la fasce argent dans ce contexte évoque le zodiaque (cf. drapeau brésilien, les sphères armillaires, ou la figure héraldique du monde (globe cintré - avec une bande le ceinturant au milieu, qui est le zodiaque - et croisé - surmonté d'une croix, car il s'agit du monde chrétien - déjà utilisé sur les monnaies romaines du Bas Empire), le cercle pointé s'interprète alors soit comme une autre figuration de l'univers, du monde, soit comme celle de Dieu qui est parfait (le cercle est une figure géométrique parfaite, sans début ni fin, comme Dieu, bien que celui ait dit à Abraham qu'il était l'alpha et l'oméga - soit le début et la fin, ce qui boucle la boucle -, et il est autant au centre - le point - qu'à la périphérie), le triangle est une figuration classique de la Trinité où les trois parousies : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, sont de même nature et égaux entre elles (le triangle débute par un angle, mais lequel quand il est équilatéral ?), le carré offre une autre symbolique : les 4 saisons, les âges de la vie, du monde, etc. Au plan maçonnique l'addition du carré et du triangle donne la pierre cubique qui est l'un des buts de la démarche maçonnique, c'est là aussi la perfection et l'œuvre achevée. D'autres plans de lectures plus ou moins érudits ou ésotériques sont également possible. - Terwing"

J'en resterai donc à des armes parlantes pour ce patronyme... Merci à vous tous ! Laughing
avatar
richardunord
Curieux

Nombre de messages : 45
Localisation : Waterloo - Belgique
Date d'inscription : 22/04/2010

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par richardunord le Dim 30 Oct 2016 - 21:10

La généalogie nous apporte parfois de belles surprises... Il  eu plusieurs unions entre les Dedieu et les Comarque...
Les armoiries des de Comarque étant : "D'azur, à l'arche d'alliance d'argent, surmontée de deux étoiles d'or."

avatar
richardunord
Curieux

Nombre de messages : 45
Localisation : Waterloo - Belgique
Date d'inscription : 22/04/2010

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par richardunord le Lun 7 Nov 2016 - 21:59

Petite question de béotien... Quand les armoiries sont-elles revêtues d'une couronne ? Elles sont parfois représentées avec, parfois sans !
D'avance merci !
avatar
richardunord
Curieux

Nombre de messages : 45
Localisation : Waterloo - Belgique
Date d'inscription : 22/04/2010

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par richardunord le Jeu 24 Aoû 2017 - 14:03

richardunord a écrit:Je ne résiste pas au plaisir de vous soumettre l'analyse de Julien Behaegel (en 1995... dcd depuis) http://www.hiram.be/Julien-Behaeghel_a853.html et que j'avais trouvée vraiment superbe... De quoi encore élargir notre horizon...  Laughing



Uploaded with ImageShack.us[/img]




Uploaded with ImageShack.us



Uploaded with ImageShack.us

Tous les liens Imageshack étant "brisés", voici le contenu de cette fameuse lettre de Julien Behaeghel

"Peintre (ancien élève de la section arts graphiques de l’Institut supérieur Saint-Luc à Bruxelles et de l’ENSAV La Cambre), ancien designer (spécialiste des marques) et écrivain maçonnique belge passionné par le symbolisme, Julien Behaeghel (Ixelles, 7 mars 1936) est (parti) vers la lumière le 31 juillet 2007. "








Contenu sponsorisé

Re: Meubles mystères : lettres grecques ou symboles mystiques ?

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 21:52